apprendre a lire
troubles
Pourquoi ce site ?
5 clés pour bien
apprendre à lire
Parents,
aidez vos enfants
Enseignants,
aidez vos élèves
Les troubles de l'apprentissage
Participez à
Enfants du Livre
Contactez-nous

Dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dyspraxie, troubles de l'attention, hyperactivité, etc.

La liste des handicaps qui guettent vos enfants n'en finit pas de s'allonger.

Nommer les difficultés d'un enfant par un terme savant serait une manière de reconnaître l'existence d'obstacles indépendant de la volonté de l'enfant. Mais, n'y a-t-il pas un risque à enfermer l'enfant dans une espèce d'état maladif dont il ne pourra sortir qu'avec une thérapie adaptée ?

Ne pourrait-on pas simplement reconnaître les difficultés d'un enfant sans chercher à les relier à une pathologie ? La terminologie savante est souvent le reflet d'une forme de déshumanisation : l'enfant n'est plus regardé comme un être unique à aimer tel qu'il est mais comme un malade en puissance qu'il faudra rééduquer avec les moyens techniques que nous offre la science.

Chers parents, vos enfants n'ont pas besoin d'étiquette. Ils ont besoin d'amour et d'attention. Le nombre d'enfants souffrant réellement de difficultés chroniques est très inférieur aux multiples cas recensés par la sécurité sociale.

Parents et enseignants, regardez les enfants en acceptant qu'ils puissent être différents de l'idée que vous vous faites de la normalité, et vous les trouverez pétillants d'intelligence.

En leur accordant une attention plus personnalisée, avant et pendant les premiers apprentissages, vous leur éviterez bon nombre de difficultés. Et vous éviterez qu'ils attrapent ces soi-disant maladies qui, dans bien des cas, ne sont rien d'autres que les conséquences de mauvais apprentissages, et bien souvent d'enseignements inadaptés.

Nous mettrons bientôt en ligne l'article d'un pédiatre américain qui reçoit des enfants dits hyperactifs et qui les calme en leur apprenant à lire avec une méthode adaptée à leurs besoins. Et ce pédiatre de s'étonner que l'on s'acharne à vouloir apprendre à tous les enfants de la même manière sans tenir compte de leurs différences.

Les méthodes d'enseignement de la lecture, d'inspiration globale, ont produit des ravages. Elles sont heureusement en perte de vitesse et l'on doit s'attendre à ce que le nombre de cas de dys... diminue dans les années à venir. Ces pathologies disparaîtront presque entièrement si nous décidons d'accorder à chaque enfant l'attention personnalisée dont il a besoin, dès ses premières années d'école.

Sur ce sujet, nous vous conseillons l'article :
Prévenir la dyslexie, la dysorthographie, la dyscalculie, et y remédier
sur le site de l'Oipef. Vous y trouverez des idées simples pour remédier aux difficultés de vos enfants, avant que celles-ci ne s'installent.

Attention, si les difficultés sont nombreuses et régulières, nous ne disons pas qu'il ne faut pas consulter un orthophoniste ou un pédiatre. Bien souvent, ceux-ci vous aideront à analyser les difficultés et à y remédier si vous ne pouvez le faire vous-même par manque de temps. Nous vous demandons seulement d'être attentifs aux premières difficultés pour éviter qu'elles ne se transforment en pathologie. Il est plus facile de retrouver le bon chemin si on vient juste de le quitter qu'après plusieurs années d'errance.

Visitez aussi les sites recommandés par Jeunes Plus



Documents

Apprentissage de la lecture et dyslexie. L. Sprenger-Charolles

Prévenir la dyslexie, la dysorthographie, la dyscalculie, et y remédier. E. Nuyts

Dyslexie : témoignage d'une institutrice.

Dyslexique ? Michèle Sommer

Liens utiles

APEDYS France : Parents d'enfants dyslexiques

CORIDYS : Coordination d'intervenants

MOTS A MOTS : Forum d'entraide sur la dyslexie

   © Jeunes Plus - 2003-2007 - Avec tous ceux qui ont mission d'instruire ou d'éduquer